Caroline P. : Plus calme, patiente et moins agressive.

Peu de temps après la séance de kinésiologie, j’ai senti un net et réel changement dans mon comportement notamment sur la route, beaucoup plus calme et patiente, moins agressive. Beaucoup de positif. Quant à la respiration, l’objet de mon souci s’est arrangé, arrêtant donc ces difficultés à respirer dûes notamment à une forte anxiété. Je vous remercie pour votre aide.

 

 

Typhaine L. : J’ai continué les exercices jusqu’au dernier moment, et je suis arrivée confiante

L’objectif de ma séance était le suivant: « je suis apaisée pour aller à l’oral ». Je passais alors le Concours de Recrutement de Professeur des Ecoles. Objectif pleinement rempli et portant ses fruits puisque je suis maintenant une vraie maitresse!

Avant la séance, j’avais pu constater que je m’assumais beaucoup moins, que je rougissais pour un rien, et que les relations (discussions, rendez-vous, etc.) avec autrui m’angoissaient.

La séance m’a permis de trouver des outils pour mieux gérer cet état d’anxiété. J’ai fait les exercices proposés (fontaine d’énergie et poser ses doigts sur le front) plusieurs fois dans la journée, lors de moments qui me paraissaient stratégiques (par exemple avant le repas du midi entre collègues, moment qui était devenu angoissant). J’ai fait ces exercices jusqu’à la fin de mes oraux. J’ai pu noter des progrès au niveau de ma confiance en moi lors d’échange avec mes collègues. J’ai mieux appréhendé les moments qui me stressaient, et j’y allais plus à l’aise. Certains collègues attentifs l’ont même remarqué. J’ai dévoilé la « vraie Typhaine » au lieu de me cacher sous une syntaxe impeccable mais rigide, régie par le stress. Cela a plutôt bien fonctionné puisque j’ai obtenu pour ce premier oral la note de 60/60! (Merci Sabaaaah!).

Cette séance m’a permis ne pas saboter mon travail par une auto-dévalorisation, de reprendre confiance en moi, et aussi de reprendre conscience de mon corps, que j’avais un peu délaissé. Même si l’objectif avait pour finalité l’obtention du concours, je pense pouvoir dire que la séance m’a permis de me sentir mieux dans la vie quotidienne aussi. Alors merci Sabah pour ce travail !

 

Amélia C. : Je suis allée voir ma magicienne de confiance

Amélia habite en Italie et, de passage sur Nantes, elle prend rendez-vous avec m

oi. Nous nous sommes vues 4 fois. En fin de séance, elle repart souvent avec des exercices de renforcement à la maison (mouvements, phrases à répéter…), afin que les bienfaits de la séance se poursuivent et que le changement positif s’intègre sur tous les plans. Artiste/graphiste, voici ces partages après nos séances et son témoignage :

« Merci à toi Sabah, franchement, hier c’était fou. Ca fait vraiment du bien. Tu es ma magicienne de confiance « 

Aurélie V : Je renais

Bonjour Sabah. Je reviens vers toi pour te remercier pour notre séance d’aujourd’hui. J’ai accouché, je renais, je suis pleine de larmes ce soir, mais de belles larmes qui nettoient et soulagent. Je suis une professionnelle de la relation d’aide, je forme les gens dans ce domaine, et crois moi tu as toutes les qualités émergentes pour accompagner les gens et les faire naitre. Tu fais cela avec beaucoup de finesse, je suis très heureuse que la vie m’ait permise de croiser ton chemin. Je vais aller me coucher ce soir avec cette simple et si puissante phrase « simplement être ».

 

Samuel F. : Je me sens merveilleusement bien

Samuel est venu à 5 reprises en séance, avec plusieurs mois d’intervalles car il voyage à l’étranger. Entre deux avions, il poursuit le travail de développement personnel entamé ensemble. Sa demande : Savoir ce qu’il veut faire dans la vie, après plusieurs choix de rupture consécutifs (démission, emménagement à l’étranger, annulation de mariage quelques mois avant la cérémonie)

« Merci pour hier, c’était génial ! Ce matin, je me sens merveilleusement bien. Pour la première fois en 5 ans j’ai vraiment rêvé de mon ex, c’était triste et beau. Je suis resté longtemps dans ce rêve, après le réveil aussi, et la sensation de bien-être l’a emporté sur la tristesse. Cette visualisation en séance de reconnexion au cordon ombilical y est sûrement pour quelque chose… Tu es vraiment douée et c’est chouette de faire ça avec toi. J’adore ce genre d’approche, c’est super stimulant! Je souhaite continuer à apprendre, progresser et partager. »

 

Sophie V. : La kinésiologie m’a aidé à prendre confiance en moi, à trouver mes propres solutions

J’ai commencé la kinésiologie parce que je ressentais chez moi certains blocages qui s’exprimaient par mon corps. Je cherchais à remettre du lien et de l’harmonie entre mon corps et mon esprit sachant que j’ai beaucoup tendance à intellectualiser mes réactions suite à des traumatismes passés liés à des agressions sexuelles. Je voulais donc m’intéresser à une approche centrée sur le corps.

J’ai été assez impressionnée que l’on puisse directement poser des questions à mon corps et que celui-ci pouvait donner des réponses qui, au départ, n’avaient pas trop de sens pour moi. J’ai surtout saisis que cela n’était possible que si j’avais confiance dans le lieu où je me trouvais et en toi. Utiliser une échelle d’évaluation pour voir la progression m’encourageait et rendait surtout l’évolution concrète. Reproduire des mouvements à la maison, n’étaient pas tout le temps évident. J’ai réalisé, au fur et à mesure, que certains me correspondaient plus que d’autres.

Travailler avec toi Sabah, m’a permis de saisir l’importance de la symbolique de mes émotions et de mes maux. La kinésiologie m’a aidé à prendre confiance en moi, à trouver mes propres solutions donc j’ai aussi plus de confiance dans les autres et dans mon avenir. J’ai aussi pu constater qu’il y a eu des effets assez rapides et concrets.

Par exemple, cela m’a aidé à avancer dans des démarches qui stagnaient comme l’achat de mon appartement. J’ai compris l’intérêt pour moi d’acheter un bien qui me plaisait, que je trouvais beau parce que je le méritais et que cela me permettait de prendre un nouveau départ, de « faire du neuf ».

La kinésiologie m’a surtout fait comprendre que mon corps et mon esprit étaient à nouveau en lien, que je pouvais lâcher prise quand je me sentais en confiance et que cela agissait et atténuait sur le sentiment de peur qui pouvait m’empêcher d’agir parfois. Pour moi, c’est avant tout une expérience humaine qui m’a aidé à grandir et me pousse à continuer à mieux comprendre mon corps.

 

Hélène L. : Je vais bien mieux depuis sur plusieurs aspects

Hélène est étudiante à Paris dans une école réputée et exigeante. Elle semble affaiblie physiquement par le rythme et par ses émotions.

« Je me rends compte que j’avais oublié de vous envoyer un mail suite au rendez-vous que j’avais pris avec vous fin septembre ! Cela fait un moment maintenant, mais je tenais quand même à vous remercier sincèrement, car cette séance a été une très bonne chose pour moi je pense. Je vais bien mieux depuis sur plusieurs aspects. Je suis très impressionnée par les connaissances que vous avez sur les gens !« 

 

Shelby D. : Mon corps a accepté de voir ce qui se passait en moi

Je ne connaissais pas du tout la kinésiologie et j’ai été surprise des différents outils que tu as utilisé pour réussir à faire parler mon corps qui était en résistance, sans même le savoir !

Grâce à ce travail, j’ai fini par ouvrir une porte qui était pourtant bien fermée pour réaliser, voir, ce que mon corps vivait là en moi et que je fuyais. Cette ouverture (un peu violente je l’avoue) m’a permis de voir plus clair les jours suivants et j’en suis très heureuse aujourd’hui. Une précision qui me semble important. Lors de la séance, j’avais un chalazion (sorte de bouton qui poussait sous la paupière qui me faisait mal), deux jours après la séance il avait disparu mon corps a accepté de voir ce qui se passait en moi et je te remercie Sabah pour cette enrichissante séance, d’ailleurs je souhaite un autre rdv prochainement !

 

Christine M. : Je me rends compte que je ne respire pas

Bonjour Sabah. Le plus parlant pour moi est la situation réelle vécue en séance, en votre présence. J’ai été très surprise. Comme je suis surprise de me rendre compte maintenant, qu’effectivement, souvent je ne respire pas. J’essaie de m’en rappeler et je reprends alors mon souffle régulièrement. Je fais l’exercice de respiration, je le fais parfois en travaillant, j’arrête 1 minute et je fais l’exercice !

Je tenais à vous remercier pour votre si grande gentillesse et votre aide si précieuse, rien que le fait de savoir que vous m’accompagnez, rien que cela me donne de l’espoir et je sais que chaque séance me mènera vers une vie plus apaisée.

 

Guillaume P. : J’ai bien réussi à pédaler les 83 Km du Roc d’Azur, même si j’ai marché quelques fois » (séance 10 jours avant la course)

Moi qui pensais devoir annuler complètement, j’ai bien réussi à pédaler les 83 Km du roc d’azur, même si j’ai marché quelques fois pour ne pas trop forcer. Globalement, je suis heureux de comment ça s’est passé, d’autant plus que curieusement et tant mieux, je n’ai presque plus mal depuis ce notre séance.