Finalement ou Fin/Allemands ?

Mlle Berthe* consulte en kinésiologie pour avoir plus confiance en elle. Malgré un poste à responsabilité et une reconnaissance professionnelle, elle n’est jamais satisfaite et se sous-estime. Elle se dit « réservée », elle dit « ne pas sortir du rang » dans sa vie quotidienne. Le vocabulaire employé par analogie renvoie au champ lexical militaire. La 1ère question métaphorique : « Avez-vous un ou des membres de votre famille dans l’armée ? ». Surprise, elle répond positivement. Son grand oncle a été décoré pour ses faits d’armes en Indochine. C’est « la réussite » de la famille. Après lui, le déluge comme on dit.

Au fil de la séance, quand elle évoque son stress à sortir de sa zone de confort au quotidien, elle répète tel un tic de langage le mot « finalement ». Grâce à l’écoute créative et la méthode ECLA®, je décrypte « FIN/ALLEMANDS » et lui demande « La seconde guerre mondiale a-t-elle eu une place importante dans votre histoire familiale ? » ECLA…K ! Son père est féru d’Histoire et il s’intéresse surtout à la Seconde Guerre mondiale mais elle ne sait pas pourquoi. Quelques jours après la séance, elle a pu lui en parler. Son père lui a révélé que cette période de l’Histoire a divisé leur famille et qu’il a été « en guerre » contre son grand-père. Elle était enthousiaste d’avoir osé parler de sa séance avec son père et découvert ce lien.

* prénom changé pour des préserver la confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *