En terrain connu ou en terre inconnue ?

Voici un article que j’aurai pu appeler GRATITUDE.

Ma sœur est une femme d’envergure. Elle habite un village qui ne paie pas de mine, un job qui ne paie pas de mine, un quotidien qui ne paie pas de mine…et pourtant, c’est une mine d’or cette femme. Aucune chaine de télé n’a braqué ses caméras sur elle et pourtant… Je suis pleine de gratitude pour elle ce matin. Elle est une source incroyable de conscience, de connaissance, de bienveillance et d’amour.

Ma sœur a sorti sa carte « exploit » dernièrement. Elle a quarante ans et elle a invité mon père à prendre un café pour parler d’elle, de son adolescence et de ce qui l’a fait partir de chez nos parents en claquant la porte, il y a plus de 20 ans. Mon père a pleuré. Ma sœur a pleuré. Et mon père a pu retrouver les souvenirs de sa propre histoire, ces moments où lui-même a plus d’une fois claqué la porte de chez sa mère… Ils se sont entendus mon père et ma soeur, leurs histoires ont fait pot commun, et leurs mémoires se sont regardées en face. Plus de biais comme pour ignorer l’évidence ! Non, en face. Elle a brisé un cercle, elle a brisé un silence. Et leurs émotions ont dansés ensemble. Et c’est beau. Et j’aime ma sœur. Cette femme d’envergure qui ne paie pas de mine. C’est une héroïne du quotidien, elle vient de changer le cours amnésique et anesthésié du chemin de mon père. Elle vient, par ce temps pris à parler d’elle, de créer une re-co-naissance ! Elle l’a replacé en tant que père en lui parlant de ce qu’elle a vécu sans reproches ni justifications. Juste pour lui dire que « ça » a existé, qu’il y avait des raisons entre eux et que 20 ans après, il était possible de les nommer. Mon père a écouté.

Ma mère a demandé à en savoir plus à son retour. Et ma soeur a aussi partagé son bout d’histoire avec elle. Et ma mère a plongé, nagé, noyée dans son passé animé, agité, bousculé de tensions et d’émotions. Ma mère a fondu dans sa propre histoire. Quand elle revisite son passé, plus aucun temps n’existe. Elle revit tout avec une intensité folle. Ma mère est sensible, en doutions-nous ?! Elle porte avec sa maladie (mal à dit) les stigmates de toutes ses souffrances à fleur de mots. Comment pouvons-nous l’aider ? Ma soeur et moi nous y pensons et mon coeur n’y réfléchit plus, il sait, il sent…et il me dit « Sème, continue à semer ta graine d’éclaireuse Sabah et ta mère saura sentir la fleur et peut-être en récolter les graines ». Mes parents n’ont jamais fait de psychothérapie mais en 2 ans voire un peu plus, ma mère, soutenue par notre amour, a vu une masseuse-énergéticienne, une naturopathe, un kinésiologue, a arrêté le lait et le sucre ajouté, cuisine à l’eau et reçoit nos messages « de conscience de soi » sans broncher. Mon père lui, accepte nos rencontres et rendez-vous « en terre inconnue ». En effet, il est sorti de sa zone de confort en acceptant de partir une semaine avec moi en février dernier, rien que tous les deux, sur une île magnifique. Et nous en sommes revenus éblouis de vie et d’amour.

Que vous dire ?! Je suis époustouflée par ma famille. Alors qu’ils ont des traditions, des croyances et des règles très fortes, nous avançons ensemble. Nous ne désirons plus les changer ma sœur et moi et c’est à ce moment là, qu’on observe la transformation. Et que notre amour nous transforme. Je ne pourrai pas vous expliquer par A+B le processus, ni vous dire qui de l’œuf ou de la poule est le premier…je vous raconte juste un constat. Un constat de femme, consciente, ouverte, aimant la vie (oui, comme un aimant) et qui attire ce qu’elle désire dans la Foi du coeur. Oui, il y a quelque chose de religieux dans le changement et les transformations positives.

AYEZ CONFIANCE, QUOI QU’IL ARRIVE.

RIEN NE SE PERD, TOUT SE CRÉE, TOUT SE TRANSFORME (citation de Lavoisier revisitée par mes soins. haha ! )

 

 

 

 

 

3 commentaires sur « En terrain connu ou en terre inconnue ? »

  • J’ai eu les larmes aux yeux, sabah! Waouw, j’aimerai avoir le courage de ta soeur. J’ai des relations très tendues avec ma mère, depuis toujours… je lui en veux de tellement de choses… j’étais trop petite pour parler et surtout, je n’avais pas le droit de dire mes émotions. Maintenant c’est l’impasse, le clash, le mur… Je dois cultiver encore un rencentrage sur moi-même avant de faire front, car pour moi c’est carrément une mission! Je suis émue aussi par la réaction de ton père, qui a su écouter. Et qui a su, comme tu dis, sortir de sa zone de confort. C’est beau. Bravo pour tous ces changements. Est-ce vraiment si miraculeux la kinésiologie??!!… ça a l’air juste magique. Bravo 🙂

    • Salut Juju ! Merci de ton partage honnête. Je lis tes mots et je me vois, quelques années en arrière. Sincèrement. Mes mots liés à mes émotions ne pouvaient que s’écrire à cette époque. J’en ai noirci des cahiers. Rarement, je les affirmais en face, à ma mère ou à mon père. Il a fallu différentes grosses décisions (quitter mon job sans rien derrière) et un grand changement de vie (une séparation après 8 ans de vie commune et un mariage) pour que les mots sortent. Quelque soit le changement dans ma vie d’adulte, mes parents m’ont accueilli à bras ouvert et là j’ai compris que je pouvais me permettre d’être authentique (ado ou enfant, tout ça me semblait tellement impossible). Ma formation en kinésiologie m’a énormément aidée. J’ai aussi été suivie par Ghyslaine Lecurieux Lafayette, hypnothérapeuthe et bien plus encore sur Nantes.

      Pour répondre à ta question: est-ce vraiment si miraculeux la kinésiologie ? je dirai oui et surtout parce que ça amène à une meilleure écoute et connaissance de soi. « Se révéler » étymologiquement signifie se dévoiler, enlever le voile, le voile qu’on a sur le coeur, qui transforme celui qu’on a devant les yeux. Oui, s’écouter est miraculeux. Faire connaissance avec soi est miraculeux. S’aimer autant qu’on peut est miraculeux. Merci pour ton commentaire Juju et puisse tes émotions passées se dépasser à travers les mots et l’expression de toi ! Bises. Et si besoin, tu connais l’adresse de mon cabinet. Le meilleur vers toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *